Vous êtes nombreux à nous questionner sur la réforme des championnats séniors et toutes les incidences sur les saisons en cours.

Annoncée de façon très soudaine à nos instances, les Présidents de Ligue appuient sur le frein pour prendre le temps nécessaire à la réflexion, et surtout, consulter les clubs.

Une démarche qui a d’ailleurs déjà été initiée dans notre Ligue, avec la mise en place de visio et d’un sondage auprès des clubs de niveau national et de R1 dans un premier temps.

Pour autant, le comité exécutif de la 3F avance, et si certains points sont encore à l’état de travaux, certaines certitudes apparaissent de jour en jour.

Deux schémas tiennent la corde en ce moment du côté du boulevard de Grenelle, avec des points communs sur toutes les propositions.

On fait le point, sur les deux scénarios qui tiennent la corde :

SCENARIO 1 (préféré par la Direction Technique Nationale) – Pyramide finale avec :

  • LIGUE 1 à 18
  • LIGUE 2 à 18
  • NATIONAL à 18
  • NATIONAL 2 à 3 poules de 16 équipes
  • NATIONAL 3 à 6 poules de 14 équipes

Et au niveau régional…

  • ELITE REGIONALE (création), Poule unique de 14 équipes
  • R1, 3 poules
  • R2, 4 poules
  • R3, 8 poules

SCENARIO 2 (qui tiendrait la corde chez les présidents de ligues) – Pyramide finale avec :

  • LIGUE 1 à 18
  • LIGUE 2 à 18
  • NATIONAL à 18
  • NATIONAL 2 à 3 poules de 16 équipes
  • NATIONAL 3 à 8 poules de 14 équipes

Et au niveau régional…

  • R1, 2 poules
  • R2, 4 poules
  • R3, 8 poules

Commençons avec les points communs, les certitudes des annonces à venir…

La Ligue 1 passe à 18 en 23/24, la Ligue 2 passe à 18 en 24/25.

Pour ce faire, et dès la saison prochaine, 6 descentes de National vers le National 2 sont déjà dans les bacs pour deux saisons (fins 22/23 et 23/24) pour absorber la réduction du monde professionnel. Dans le sens des montées, seuls les deux premiers de National accèderont en L2. Plus de barrage pour le 3ème.

Le national 2 sera composé de seulement 3 poules de 16 en 2024/2025.

Pour ce faire, la saison 2023/2024 sera « transitoire » avec 4 poules à 14 au lieu de 16.

Bien entendu, le premier de chaque poule accèdera : c’est dans le sens des descentes que la réduction s’opérera.

Il est là aussi, déjà acté que les 4 derniers de chaque poule de N2 seront relégués et ce, à la fin des saisons 22/23 et 23/24…

On va passer aux N3 où là aussi ça pique :

Pour les fins de saisons 22/23 et 23/24, tous les champions de N3 n’accèderont pas. Il est fort probable qu’un barrage entre ligues voisines aller-retour soit mis en place. Le nombre de montées de N3 vers N2 sera donc réduit, pour les deux saisons, à 6 au lieu de 12. En fin de saison 22/23, il est aussi prévu que les 10 moins bons 11èmes de N3 soient aussi relégués. Quasi une descente supplémentaire de N3 en R1 dans chaque Ligue… Le calcul des 11èmes entre les Ligues conduira à une uniformisation des dates de tous les N3 la saison prochaine.

Si tous les éléments ci-dessus sont communs aux deux scénarios, les travaux en cours n’auront pas la même incidence sur les clubs pour les 3 saisons à venir.

En effet, la pyramide à 6 poules de National 3 seulement va bien entendu resserrer l’élite mais la création de l’Elite Régionale aura moins d’incidence sur les divisions actuelles.

Mais, in fine, la R1 deviendra le 7ème échelon national, la R2 le 8ème… Donc, si dans l’appellation, les divisions dans lesquelles évolueront nos clubs régionaux n’évolueront que peu, il y aura bien descente générale d’un étage…

Le scénario à 8 poules de N3 est plus étalé dans le temps. Il laissera la R1 correspondre au niveau 6 français comme aujourd’hui mais laisse augurer de sacrés sacrifices.

Dans ce scénario, seule une équipe par Ligue pourra accéder au N3 à la fin des saisons 23/24 et 24/25, laissant présager des phases finales à 3 ou des calculs d’apothicaires…

Et il sera demandé à toutes les Ligues d’adapter leur format pour proposer deux accédants seulement pour 2025/2026 et les suivantes. La solution serait alors de passer à deux poules de R1 au lieu de 3 dans notre Ligue. Mais quand et comment ? La balle sera dans le camp des élus et des clubs. Si ce format est choisi.

On reviendra aussi sur la création de la D3 féminines, et du passage en D2 féminines poule unique, le tout en deux saisons, avec un schéma déjà en cours de finalisation…

Mais bon, les travaux avancent, et nous vous tiendrons informés de ce qui ressemble de plus en plus à une révolution qu’à une évolution pour les trois prochaines saisons.

A suivre…