On vous avait promis de communiquer aux alentours du 15 avril, car rien ne bougerait avant. Ca tombe bien, on y est…

Résumons rapidement.

C’est cette semaine que la FFF devrait annoncer la fin des championnats amateurs, à partir du N2 et en dessous, les jeunes, les féminines, le foot diversifié. Un secret de polichinelle.

Une réunion audio entre Présidents de Ligue aura lieu ce mercredi après midi.

Jeudi matin, place au comité exécutif de la FFF…

L’ordre du jour ? L’officialisation de la méthode de calcul, car non, il n’y aura pas de saison blanche.

Une formule qui sera unique sur tout le territoire français, mais également les aides pour les clubs qui ont beaucoup perdu et qui risque de perdre des partenaires pour la saison à venir.

A l’issue de cette réunion, la FFF communiquera.

On a lu tout et n’importe quoi, alors pour essayer de synthétiser :

– non, il n’y aura pas de saison blanche (sans prise en compte des classements actuels),
– oui, la position majoritaire est : des montées et des descentes,
– non, un surnombre qui avait été souhaité (poules à 18 en N2, poules à 16 ou deux poules de 12 par Ligue en N3) afin de limiter les frustrations ne tient pas la corde pour les compétitions fédérales.
– non, le classement à la fin des matchs aller ne devrait pas être pris en compte,
– oui, le coéfficient points/matchs devrait être l’élément retenu.

Reste à savoir le nombre d’équipes par groupe en championnats régionaux et départementaux.

Un temps réticente à une certaine latitude, la FFF envisage de laisser les Ligues et Districts soit augmenter le nombre de montées, soit réduire le nombre de descentes, soit un peu des deux, en imposant au moins une descente par groupe (et bien entendu, une montée minimum), avec une ligne directrice : pas plus de 14 équipes par groupe pour la saison 2020/2021.

Espérons que notre Ligue et nos Districts passeront tous les groupes à 14 pour atténuer les effets dévastateurs d’un exercice arrêté brutalement en cours de route.

Mais est-ce bien le plus important ? A quoi va ressembler la saison à venir ? Quelles seront les conséquences sur nos clubs et notre sport favori ? Avec quels moyens, quel public ?

Le débat est bien plus vaste… En attendant, prenez soin de vous, chez vous.

La rédac de Foot-Occitanie.com