C’est un départ de poids acté en cette période de calme, le manager général du TMFC, Bertrand Bugnicourt s’en va. Le tarnais de 40 ans est arrivé  » au bout  » d’une collaboration initiée il y deux saisons avec le Toulouse Métropole Football Club.

Pourquoi quittes-tu le TMFC ? Peux-tu nous en donner les raisons ?

Je ne vais pas revenir longtemps sur les raisons. Si un manager général quitte un club, c’est qu’il y a des points de désaccords importants avec certaines personnes du club. J’ai fait ce qui était en mon possible pour faire avancer le club. Chacun maintenant se fera sa propre idée en connaissance de cause ou pas…

Quel bilan sportif et humain peux-tu faire sur tes (presque) 2 saisons au TMFC ?

Je ne retiendrai que le positif comme à chaque fois. Les belles rencontres, la très belle première saison réalisée avec de bons résultats sur toutes les sections, les échanges constructifs avec les éducateurs et dirigeants. Mais ce bilan confirme ce que je pensais déjà avant. Un rôle de manager général comme celui de président dans un club de football même amateur nécessite des compétences d’entrepreneuriat. C’est un rôle différent de celui d’entraineur, qui tout aussi passionnant est beaucoup moins dans l’opérationnel et le terrain. Les aptitudes managériales sont essentielles tout comme la connaissance des contraintes associatives et du terrain. Et je le répète à nouveau, Nul n’est indispensable quelque soit sa place dans une organisation. Le TMFC continuera de vivre sans Bertrand Bugnicourt.

On te connait, tu es quelqu’un d’assez entreprenant, déjà des idées pour la suite ?

A ce jour, je ne sais pas encore ce que je vais faire et si je vais m’inscrire dans un nouveau projet. Nous ne sommes qu’en mars et nous ne savons toujours pas comment et si cette saison pourra se terminer. J’ai personnellement et professionnellement vécu des semaines très denses depuis janvier et prendre de la hauteur et un peu de recul va me faire du bien pour mieux rebondir si cela doit se faire… Ce qui est sûr c’est que je prendrai le temps de la réflexion et le temps de bien analyser toutes les contraintes qui pèsent sur le club afin de construire et mener un projet viable sur la durée.

On sent quand même dans ton discours une sacrée envie de rebondir (rires) ?

Peut-être mais ce sera pour un projet associatif ambitieux sans démagogie non plus où les valeurs et la vision devront être communes avec mon président et son entourage, la confiance réciproque, un environnement direct et indirect sain basé sur des gens qui n’ont pas d’autres intérêts que celui de faire avancer le club à son rythme en mettant en place une communication transparente et impliquante pour l’ensemble des parties prenantes du club quelque soit leur place dans l’organisation. Nous sommes meilleurs à plusieurs que seuls paraît il 😉​…

En lisant entre les lignes tu réponds indirectement à notre première question 😂, pour conclure un petit mot Bertrand ?

Je tenais à dire un très grand merci à la très grande majorité des éducateurs qui ont portés le projet et aux 4 responsables de pôles Emma, Dialla, Serge et Willy. Une petite pensée aussi aux dirigeants qui ont été à nos côtés pour faire vivre le club et aider les éducateurs tout en restant à leur place. Jean Philippe, Carole, Jean Michel, Annie et d’autres qui se reconnaitront.

Merci pour cette Itw Bertrand .