Foot-Occitanie.com est du coté du Gard et plus précisément à Beaucaire avec le président du stade Beaucairois , Mr Xavier Mouret. Bonjour président, présentez-nous un peu le club en quelques mots…

X.M : Bonjour à vous, le Stade Beaucairois est le club historique de Beaucaire fondé en 1908, il devrait atteindre pour la saison 2019-2020 450 licenciés qui fait de nous un des 3 plus gros clubs du Gard. On est LE SEUL club labellisé Elite du district Gard-Lozère aussi curieux que cela puisse paraitre devant même le Nîmes Olympique entre autres, quand on sait la difficulté afin d’obtenir une tel label on peut dire qu’on fait du bon boulot. D’ailleurs je profite de notre rencontre afin de lancer un appel à quiconque souhaiterai s’investir dans notre association, nous avons besoin d’être plus entourés… L’associatif demande un investissement total, qu’il soit physique ou financier nous sommes toujours ouverts à l’arrivée de nouveaux collaborateurs. Nos principales missions sont avant tout d’extraordinaires aventures humaines que ce soit à travers l’aspect social et la nécessité pour nos jeunes de pratiquer du sport pour leurs épanouissement mais aussi de par le côté compétiteur souhaitant progresser afin de tutoyer les meilleurs niveaux footballistiques. Nous sommes également présents sur de nombreux concours ou challenges nationaux qui nous offrent une certaine visibilité, nous pourrions parfaitement valoriser nos partenaires de façon régulière.

Je voudrai aussi remercier notre bureau et nos bénévoles qui abattent un travail titanesque pour la structure que nous sommes, sincèrement je ne pense pas qu’on puisse faire beaucoup mieux avec nos moyens actuels, vraiment chapeau !!!

F-O : Mr Mouret, quand on parle « Football » à Beaucaire il y ceux du stade ,ceux du futsal ( relégués en 2nd division française ) mais aussi ceux de l’E.F.C Beaucairois et son célèbre président Johnny Ecker ?

X.M : Oui, il y a quelques années d’anciennes divergences et quelques quiproquos ridicules ont entrainé une scission et la création de l’E.F.C.B.  C’était un peu « tendu » au début mais aujourd’hui on est loin de tout cela. C’est un peu un crève-cœur tout de même que de ne pas arriver à « s’entendre » plus que cela, car cela nous divise a l’heure ou d’autres se réunissent et c’est forcément est un frein sur le développement des deux structures finalement. Par rapport au futsal, nous regrettons leur relégation de D1 la saison passée dans des circonstances étrangères a l’aire de jeu, mais Yo( Soum) est un super bosseur. Sait-on jamais ce que nous réserve le futur, ce qui est certain c’est qu’à Beaucaire il y a un énorme potentiel.

F-O : Pour revenir au résultats du stade, votre équipe fanion attaque sa  2nd année en National 3, que pouvez vous nous dire sur le championnat. Vous vous déplacerez samedi chez un promu, AUCH lanterne rouge du championnat avec quelles ambitions ?

X.M : C’est un championnat très serré ou les matchs basculent souvent sur des détails , il n’y a qu’a voir 4 points séparent le 4eme et le 13eme sur 14 équipes. Une victoire demain soir peut nous encrer dans le top 5, ce qui permettra au groupe d’envisager un avenir plus serein et un maintien plus rapide que celui de la saison passée malgré la réception des « cadors » ( Balma et Canet ) en fin d’année…

F-O : Et pour cela vous pourrez compter sur une recrue de taille, Adil Hermach ex-international marocain et joueur pro ( Lens, Nîmes … ) enfin qualifié, racontez-nous ce gros coup mercato que personne n’a vu venir…

X.M : Effectivement , par des connaissances communes nous avons eu l’information qu’Adil était revenu chez lui, a Marguerittes a 20km de Beaucaire et qu’il cherchait à «  s’entretenir » physiquement… Nous avons bien évidemment proposé de l’accueillir sans arrières pensées, persuadés qu’un joueur de son standing était bien au-dessus de nos moyens. Nous misions plus sur l’expérience, l’exigence et la discipline qu’il pourrait transmettre au groupe lors des séances d’entrainements par exemple. Et puis petit a petit j’ose croire qu’Adil s’est bien senti chez nous, et nous l’avons donc sondé en vue de lui proposer de rester. Il a été facile de s’entendre avec lui, car c’est une personne qui ne fait pas de l’argent une priorité ( vous imaginez bien qu’on aurait jamais pu le faire sinon, rires ), il souhaitait avant tout revenir se fixer en famille chez lui. C’est un apport incroyable tant médiatique que sportif, vous pouvez me croire il est loin d’être en fin de course. Nous avons bien crus que ça ne se ferait jamais d’ailleurs mais après un incroyable marathon administratif, il est enfin qualifié sous nos couleurs pour samedi …

Merci à vous pour votre accueil, nous suivrons cela d’un œil curieux et nous vous souhaitons bonne chance et une belle réussite sportive avec le SB30…