Bonjour Fred Ouvret on y est, samedi c’est le top départ des compétitions régionales, et le LAP, 3eme du dernier exercice fait figure d’un des favoris de la poule B du championnat de R1. Vous prenez les manettes de l’équipe 1ere, pouvez-vous nous raconter un peu comment le duo LAP/Ouvret s’est constitué ?

F.O :« … Tout c’est finalement passé très vite. Dés le 1er contact téléphonique et la 1 ère rencontre avec le président Christophe Rodriguez et les membres du club a été décisif dans mon choix de rejoindre ce club emblématique de la région. Un nouveau et beau challenge devant moi.

Sur ce nouveau projet qui démarre donc qu’elles sont les ambitions du club pour cette nouvelle saison 2019/2020 ?

F.O :« …… Les ambitions du club sont étalonnée sur les 3 prochaines saisons. D’abord, recréer une atmosphère conviviale, un entourage stable et créer une nouvelle dynamique sportive, avec les différentes équipes du club.

Justement malgré le changement de coach, pas de gros chamboulement au niveau de l’effectif. Toujours l’envie de promouvoir les joueurs du bassin ariègeois et puis pour les autres, des joueurs qui s’inscrivent généralement dans la durée. Comment expliquez-vous cette fidélité au LAP à l’heure ou beaucoup de joueurs vont et viennent et ou notre rubrique mercato n’a jamais été aussi remplie ?

F.O :« … L’encadrement global du club est composé principalement de gens de l’Ariège comme d’ailleurs mon binôme David Gomes. Je pense que l’identité et l’attachement aux valeurs de la région sont transmises rapidement aux joueurs qui viennent dans l’Ariège pour porter haut les couleurs de ce club atypique, mais qui a su , depuis déjà de longues années être un représentant fort de la région Occitanie. Le LAP possède également un stade mythique « Paul Fédou » comme l’est également le stade des Fontaines à Toulouse. Je dirai que ce sont des vrais stades de Football, avec une histoire et une atmosphère envoûtante !

Vous avez déjà fort bien lancé votre saison en coupe de France le weekend dernier ( Victoire 6/1 à St-Girons). Samedi un nouveau déplacement à Pibrac celui-là, Pibrac qui avait fini milieu de tableau de la poule A la saison dernière et qui vient de sortir Aussonne club de R1 en CDF ce weekend . Comment appréhendez-vous la rencontre ?

F.O :« …… ce sera déjà un gros rendez-vous. L’année qui vient de s’écouler a démontrer que Pibrac avait cette force de faire chuter beaucoup d’équipes dans son stade. Maintenant, avant de trop parler de l’adversaire, on va plutôt se concentrer sur nous-mêmes et voir ce que l’on va mettre en place pour réaliser un bon match.

Enfin , le LAP fait l’actualité avec cette « bombe » qui est tombée fin de semaine dernière dans la tristement nommée « affaire Luzenac ». La cour d’appel de bordeaux à déjugée la décision prise par la LFP en Aout 2014 qui invalidait la montée de Luzenac en L2 et l’envoyait quelques semaines plus tard au niveau de son équipe réserve en … R2.Pour les profanes pouvez-vous nous expliquer brièvement, ce que va changer cette décision pour le LAP à VOTRE niveau ? J’extrapole peut-être mais êtes-vous prêt à évoluer au niveau au-dessus si l’on vous en donne les moyens ?

F.O :« … C’est une situation unique en France. Mais sincèrement, je laisse le groupe dirigeant travailler dans cette « affaire ». Je suis un entraineur, et ma place est au bord du terrain. Je suis conscient que c’est une grande « bombe » dans le football Français, mais je dirai plutôt que Christophe Pélissier peut-être classé parmi les génie du peuple Ariègeois. Alors oui, entrainer plus haut serait formidable !!!!

Une énième patate chaude entre les mains des instances françaises de football. Et bien merci d’avoir pris le temps de répondre à notre petit interview, nous vous souhaitons une saison pleine et bonne chance pour samedi soir match à 18h30 au stade Gérard Migliore…